Ne subissez plus, les violences dans votre couple
03 58 07 54 67 Rencontrez-nous

Isolée, menacée, contrôlée, dévalorisée, violentée, angoissée, apeurée par votre conjoint, vous perdez peu à peu votre liberté…

LA ROUE DE LA VIOLENCE

Est-ce mon quotidien ?
Où en suis-je ?
Ces phrases vous parlent ?

Vous les avez entendues, vous les entendez encore ? Votre quotidien est angoissant, vous vous sentez seule, vous n’avez plus confiance en vous, vous avez peur de lui, et craignez ses réactions.
Vous êtes victime de violences au sein de votre couple et vous n’êtes pas coupable de cette situation !

Même s’il tente de se justifier, il n’a pas le droit d’avoir ces comportements vis-à-vis de vous. La loi vous protège !

Il existe plusieurs formes de violences :
Verbales : Injures, menaces, intimidations…
Psychologiques : Chantage affectif, interdiction de fréquenter l’entourage…
Physiques : Bousculades, coups, blessures, séquestrations…
Sexuelles : Rapports forcés…
Economiques : Contrôle des dépenses, interdiction de travailler, confiscation de documents…

DES CONSEILS POUR MA SÉCURITÉ

Ne restez pas seule
Appelez les services de police ou de gendarmerie (17 ou 112)
Identifiez les personnes pouvant vous venir en aide (voisins, famille, etc…)
Notez et apprenez par cœur les numéros de téléphone importants
Informez les enfants sur la conduite à tenir
Rendez les armes difficiles d’accès et réfugiez-vous dans une pièce qui ferme
Prévoyez un départ d’urgence (cacher un sac de départ)

JE VEUX PARTIR ?? COMMENT ??

Un départ, ça se prépare ou pas !

Partir, le quitter, vivre sans lui reste une décision difficile à prendre. Cette démarche demande de l’énergie et du soutien. Cependant, la plupart du temps, partir se fait dans l’urgence… Vous pouvez venir à DECID’L pour évoquer ce départ et trouver des solutions. Pour vous protéger, vous mettre en sécurité, ayez le réflexe de faire le 17. Les services de police et gendarmerie savent vous protéger et où vous adresser.
Si vous ne trouvez pas de solution d’hébergement, le 115 vous orientera vers une structure adaptée et dans laquelle vous ne serez plus seule. Quelques soient les raisons de votre départ, ne négligez pas votre sécurité (et celle de vos enfants).

Parfois, ce départ peut être préparé. DECID’L peut vous accompagner dans cette prise de décisions. Vous y trouverez une écoute, des conseils, mais également des outils facilitant votre départ (un point informatique et téléphonique, stockage d’affaires, accompagnement dans les démarches administratives, informations, orientations, possibilité de prise en charge des frais médicaux et déplacements). Parce qu’il est souvent difficile d’en parler avec vos enfants, de les impliquer dans ce départ, nous pouvons vous aider à évoquer cela avec eux par le biais d’échanges, de jeux,….

J'ai besoin d'aide

Contactez nous !

Marie, 50 ans

« Chaque soir, c’était la comédie… ».
« Après 22 années de mariage, j’arrive enfin à pousser la porte de DECID’L. Mon fils ainé est parti faire ses études à Dijon depuis maintenant 3 mois. Depuis les violences ont augmenté… je n’en peux plus…».
« Peu de temps après notre union, il s’est fait licencier et s’est mis à boire massivement. Je me rappelle de ses soirées d’ivresse où les insultes ont commencé à faire partie de mon quotidien, et étaient encore plus intenses si toutefois j’avais du retard dans la préparation du diner ou si notre fils n’était pas encore au lit. Chaque soir c’était la comédie… ».

Virginie, 23 ans

« Ce que je faisais ne lui convenait jamais, des reproches en permanence, puis des insultes. La première fois où il m’a frappé, j’étais tellement choquée que je n’ai même pas réagi. Il s’est excusé, je lui ai pardonné…Puis il a recommencé de plus en plus fort… ».